Accueil Ma terrasse Pot en plastique : comment le percer ?

Pot en plastique : comment le percer ?

Les pots en plastique sont des objets tendance et de plus en plus prisés de par leur aspect pratique et esthétique.

Entreposés sur vos balcons, ils peuvent constituer un réel atout et ajouter au cachet de votre maison. D’autant plus qu’ils existent dans toutes les formes et toutes les couleurs souhaitées, de quoi ravir toutes les envies.

Comment peindre un pot en plastique ?

Les gens férus de jardinage passent beaucoup de temps dans leur jardin ou dans leurs balcons où sont juxtaposés une myriade de pots de fleurs. Pour un meilleur esthétisme, la tendance actuelle est à la peinture de ses pots en plastique.

Pour ce faire, il est vivement recommandé de poncer au grain fin ou avec de la paille de verre son pot plusieurs fois pour que la peinture accroche sans peine. Ensuite, dégraisser après coup son pot avec de l’alcool à brûler ou de l’acétone pour une meilleure adhésion de la peinture.

Vous pouvez utiliser la peinture que vous désirez mais mieux vaut opter pour les bombes aérosol pour car réputées pour mieux s’accrocher au plastique et durent plus longtemps.

Il est tout à fait clair qu’avec les fluctuations météorologiques et les changements de température, si vous entreposez vos pots au balcon par exemple, la peinture finira inexorablement par craqueler. Pour faire retarder cette échéance, il est conseillé de mettre plusieurs sous-couches.

Comment percer correctement un pot en plastique ?

Promo - 4,04 EURTop N°1 Aitsite Bocal Plastique Transparent 12 Pcs (6 pcs 350ml + 6 pcs 150ml) Bocaux Plastique Recipient Plastique Pot pour Slime Boite avec Couvercle Fileté en Méta

Cette opération peut sembler simple voire banale mais elle est essentielle pour réussir ses plantations. Souvent, l’on a tendance à ne faire que 3 ou 4 trous sur un pot en plastique, mais les jardiniers recommandent d’en faire beaucoup plus afin de permettre à l’eau de s’écouler. Pour ce faire, vous avez trois techniques à votre disposition :

  • A l’aide d’un marteau et d’un clou : c’est la technique la plus simple dans la mesure où il suffit de retourner le pot, de placer le clou dans l’endroit où l’on veut percer et ensuite de tapoter légèrement avec le marteau. Le rebord à l’intérieur, constitue souvent un rempart à l’écoulement de l’eau, peut être évité en travaillant les bords du trou avec une lime.
  • A l’aide d’une chignole manuelle : l’outil est difficile à trouver mais si d’aventure vous en possédez une, il suffit de la tourner à l’endroit désiré jusqu’au perçage de la surface du trou.
  • A l’aide d’une perceuse ou d’une visseuse : c’est à l’évidence la méthode la plus rapide et efficace. Munissez-vous d’une mèche à bois et percez plusieurs fois sur la surface du pot. Cette technique vous permet en outre d’obtenir des trous sans rebords et plus gros.

Le plastique est-il le meilleur matériau pour les pots ?

Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, les contenants sont nombreux pour planter des fleurs par exemple. Vous aurez donc le plastique, du bois, mais également de la pierre ou encore de la terre cuite. Il y a des points faibles et des avantages qu’il faut connaître pour réussir à trouver le bon produit.

  • Le plastique est facile à nettoyer, mais il suffit d’une rafale de vent pour que le pot se casse et il ne sera plus aussi sympathique à contempler.
  • La terre cuite est très fragile, mais le côté esthétique est vraiment réjouissant au même titre que la pierre qui reste très lourde.
  • Vous pouvez aussi choisir des pots ou des jardinières en bois, mais il faut le traiter en amont à cause de l’humidité.

À cause de la terre et de l’eau, le bois peut pourrir très aisément d’une saison à l’autre et le géotextile n’est pas toujours suffisant. Vous devez alors acheter un produit traité en conséquence à l’intérieur et à l’extérieur du produit. Toutefois, les pots en plastique ont un avantage puisqu’ils sont souvent colorés, vous pouvez donc apporter un peu de pep’s à votre extérieur.

Il faut des billes d’argile pour vos pots

Lorsque vous achetez des pots en plastique sur Internet ou dans un commerce physique, vous n’avez pas forcément les trous. Les clients peuvent donc les remplir avec du terreau et planter les fleurs sans penser que la configuration est la pire pour ces dernières. Nous avons donné quelques astuces pour percer correctement et facilement les contenants, mais ce n’est pas la seule précaution à prendre.

  • Le drainage est important et il doit être réalisé pour chacun des pots, mais les novices ne savent pas toujours comment procéder.
  • Dans les jardineries, vous pourrez trouver des billes d’argile qui sont rouges et elles ont un réel avantage.
  • Lorsque vous avez percé votre pot, vous versez quelques centimètres de ces billes qui vont faciliter le drainage.
  • Vous pourrez retenir plus facilement l’eau et cela limite ainsi les arrosages, la plante profite pleinement de tous les apports.
  • Vous ajoutez ensuite du bon terreau en adéquation avec l’espèce et vous plantez votre fleur ou votre plante.

Les billes d’argile sont très abordables, vous pouvez les trouver sous la forme de sacs de 5 kilos seulement. Vous pouvez aussi les mettre dans les massifs, mais elles sont moins pratiques.

Anti-cafard : y’a t-il un moyen naturel de les éloigner ?

Se réveillez la nuit pour aller boire un verre d'eau dans la cuisine et être forcé d'allumer la lumière de la cuisine après des...

Rambarde terrasse : pour quel type opter ?

Dans le cadre de l'aménagement de l'espace extérieur de votre maison, celui de votre terrasse figure parmi les travaux les plus importants car il...

Bac à fleurs extérieur : Comparatif des meilleurs de l’année

Planter des fleurs dans un bac Vous ne souhaitez pas créer un massif en pleine terre puisque les bacs sont beaucoup plus intéressants pour...

Salon de jardin en bois : Comparatif des meilleurs de l’année

Vous recherchez le charme d’un salon de jardin en bois pour vous faire un coin terrasse ou véranda très cosy ? C’est vrai que...

Véranda en aluminium : de quoi est-elle constituée ?

La véranda est une pièce supplémentaire dont les parois sont en plus grande partie vitrées. On ne peut construire une véranda toute seule dans le...