1jardin.com » Mon jardin » Sécateur : existe-t-il différents types ?

Sécateur : existe-t-il différents types ?

Les jardiniers peuvent être très partisans quand il s’agit de nommer leur outil préféré, mais peu d’entre eux nieront le caractère absolument indispensable d’une bonne paire de sécateurs. Il est vrai qu’avec une bonne paire de ciseaux les tiges tendres des fleurs peuvent être aisément coupées, mais tôt ou tard, tailler ou couper des tiges ligneuses et épaisses sera nécessaire, ce qui rend le sécateur un indispensable du jardinage.

En effet, le sécateur est l’un des outils de jardinage les plus importants et sera utilisé la plupart du temps dans le jardin. C’est pourquoi, il est vivement recommandé d’investir dans une bonne paire. La plupart des jardiniers de longue date ont une paire préférée qu’ils utilisent depuis des années, mais la tragédie peut frapper, et ces sécateurs longtemps aimés viennent à disparaître.

Choisir le bon sécateur

La bonne paire de sécateur devrait durer de nombreuses années, aidant votre jardin à prospérer. Vous pouvez les utiliser pour tailler les arbustes, couper les fleurs et ranger le bois. Vous devriez faire une coupe nette pour promouvoir une nouvelle croissance. En outre, vous pouvez nettoyer le jardin sans endommager les plantes.

Il existe une vaste gamme de sécateurs sur le marché, de style, taille et matériaux différents. Certains sécateurs seront meilleurs pour un travail particulier et d’autres pour des utilisations différentes, de sorte qu’il vous faudrait peut-être avoir plus d’une paire. Cependant, lors du choix d’une paire de sécateurs, l’une de vos premières décisions est de savoir quel type est le plus adapté pour vous :

  • Sécateur bypass : le type le plus commun, il fonctionne comme des ciseaux. On dit qu’il est plus adapté à la coupe des tiges vivantes plus souples et plus rigides. Il est également parfait pour atteindre des endroits difficiles d’accès.
  • Sécateur à enclume : ont une lame plate (l’enclume) au fond. La lame supérieure effectue la coupe, descendant sur l’enclume comme une guillotine. Il est censé être le meilleur pour couper des tiges plus boisées.

Entretien d’un sécateur

Lors de l’utilisation d’un sécateur dans le jardin, il est utile de se rappeler que lorsque nous élaguons des parties des plantes malades ou endommagées, les bactéries, spores de champignons et virus se collent automatiquement aux lames. Il est donc normal que lorsque nous continuons à tailler quelque chose d’autre, ces sortes de maladies s’accrochent et infectent une autre plante. Il est donc recommandé de garder un flacon pulvérisateur avec une solution contenant 70% d’alcool à brûler dans une solution d’eau de Javel, ou une solution à 10% d’agent de blanchiment à portée de la main, pour vaporiser les sécateurs entre les utilisations.

D'autres articles natures ici :