Accueil Mon jardin Désherbeur Meilleur désherbant naturel : Comparatif des meilleurs de l’année

Meilleur désherbant naturel : Comparatif des meilleurs de l’année

Lorsque les mauvaises herbes prennent de l’ampleur, il y a de grandes chances pour que la situation soit difficile à gérer puisque les sols sont envahis et vos plants peuvent être beaucoup trop faibles pour survivre. Alors, quel est le Meilleur désherbant naturel ?

Il faut alors un désherbant naturel que vous pouvez trouver dans le commerce ou fabriquer grâce à une recette simple à réaliser.

Il faut être vigilant avec les substances dans les jardineries puisque les ingrédients peuvent être dangereux pour votre santé et vos compagnons à quatre pattes. Les traitements demandent la plus grande précaution, d’où l’intérêt de vous attarder sur un désherbant naturel efficace moins nocif.

Promo - 6,91 EURTop N°1 DSTOCK60- 1 BIDON 5 L DESHERBANT NATUREL AU VINAIGRE BLANC (PHEBUS PRODUIT D’ORIGINE GARANTIE) HERBICIDE, FONGICIDE, BACTERICIDE - DESHERBANT JARDIN

Il est possible de fabriquer son propre désherbant

Les mauvaises herbes peuvent se propager très facilement et il est même difficile de les enlever puisque les racines sont conséquentes. Elles ont tendance à revenir, ce travail n’a donc pas porté ses fruits, d’où l’intérêt d’être beaucoup plus minutieux avec ce désherbant vinaigre sel puisque les deux ingrédients sont très agréables et surtout efficaces.

  • Vous pouvez l’utiliser sur vos dalles, votre terrasse et même votre jardin si vos plants sont assez éloignés.
  • Vous avez besoin de 5 litres d’eau et d’un kilo de sel iodé que vous pouvez trouver dans le commerce.
  • Vous mélangez les deux ingrédients et vous ajoutez 200 ml de vinaigre blanc vendu quelques centimes dans les centres commerciaux.
  • Vous pourrez arracher les mauvaises herbes plus facilement lorsque vous aurez versé ce produit.

Il faut généralement laisser reposer pendant plusieurs heures comme une nuit complète et vous pourrez ensuite arracher toutes les herbes sans aucune difficulté. Ce désherbant naturel n’est pas nocif pour les enfants et les animaux, mais il faut éviter de marcher sur les zones traitées tant qu’elles ne sont pas sèches. Soyez également vigilant, il est préférable d’utiliser ce produit lorsque le sol est sec et il ne faut pas de pluie, cela évite à ce désherbant efficace de se propager et de « tuer » d’autres plants.

Un mélange insolite, mais très efficace

Dans le commerce, vous pourrez trouver un désherbant naturel grande surface qui a l’avantage d’être prêt à l’emploi, mais vous ne connaissez pas forcément la composition. C’est pour cette raison qu’il est préférable de laisser cet achat désherbant naturel de côté et de privilégier le purin d’ortie désherbant par exemple. Vous pouvez le mélanger avec de l’eau de cuisson des pommes de terre et vous serez subjugué par les résultats. Vous ne devez pas utiliser cette substance dans un potager par exemple ou à proximité de vos fleurs puisque les conséquences seront désagréables.

Vous pouvez obtenir du purin très facilement en laissant macérer pendant près d’une semaine les orties dans un peu d’eau et il faut que l’ensemble soit à l’abri des rayons du soleil. Après quelques jours, il suffit de réaliser un test désherbant naturel en filtrant les restes d’orties et vous pouvez diluer le liquide avec un peu d’eau avant de l’utiliser pour supprimer ces mauvaises herbes sur votre terrasse par exemple.

désherbant mauvaises herbesOubliez les produits chimiques

Certains produits sont très efficaces puisqu’ils peuvent exterminer toutes les herbes en quelques heures seulement, mais pour acheter désherbant naturel, il faut impérativement prendre en compte les avis désherbant naturel et apprendre comment désherber surtout si vous avez des animaux. Vous n’êtes pas à l’abri de quelques désagréments, d’où l’intérêt de bannir toutes les substances chimiques afin de privilégier le meilleur désherbant naturel en piochant dans la gamme bio grâce à ce comparatif désherbant naturel dont le prix désherbant naturel n’est pas forcément très élevé.

Il est important de noter que l’OMS a dressé une note peu réjouissante des compositions de ces produits chimiques puisqu’ils sont rangés dans la catégorie des cancérogènes possibles. Il faut alors les utiliser avec la plus grande minutie et les cures doivent être espacées puisque vous aurez également des effets sur les insectes, les micro-organismes… N’oubliez pas de vous protéger avec un masque pour éviter les émanations et des gants.

Ne traitez pas sous la pluie ou avec du vent

Certaines mauvaises herbes poussent dans des zones incompréhensibles, il est possible d’en avoir entre deux marches en béton ou au milieu des cailloux. Vous avez donc l’intention d’utiliser un désherbant plus ou moins puissant pour avoir un extérieur beaucoup plus sympathique à regarder. Il y a toutefois des précautions puisque vous ne pouvez pas traiter lorsque vous le souhaitez, la météo n’est pas à négliger dans ce cas de figure.

  • Lorsqu’il pleut, le désherbant aura tendance à s’éparpiller et vous pourriez alors provoquer la mort de nombreuses plantes aux alentours.
  • Il faut privilégier un temps sec surtout si vous utilisez ce désherbant puissant dans un massif par exemple.
  • Lorsqu’il y a du vent, il faut éviter les désherbants que vous devez pulvériser avec des sprays pour les mêmes raisons.

Les projections peuvent atteindre les haies, les arbres, les arbustes ou encore les fleurs et leur durée de vie sera clairement limitée. C’est pour cette raison qu’il est préférable de traiter en été par exemple lorsqu’il fait chaud et que le vent est absent. Dans le cas contraire, la vigilance est de mise ou alors opter pour un désherbeur thermique avec une flamme qui demande aussi des précautions.

Attention à bien respecter les dosages

Certains désherbants ont la particularité d’être très puissants. Si les doses sont trop fortes, vous aurez une perte considérable au niveau des végétaux puisque les poudres et les liquides peuvent se répandre. Il est souvent difficile dans un massif de traiter une seule zone par exemple, d’où l’intérêt d’adopter un désherbeur thermique par exemple pour gagner en praticité.

  • Il y a des désherbants qui sont conçus pour les petites surfaces, il faut alors une quantité relativement faible pour les traiter.
  • D’autres sont dédiées à des superficies beaucoup plus conséquentes et vous pouvez utiliser alors le bidon entier.
  • Nous vous conseillons d’acheter des désherbants naturels, mais également des produits prêts à l’emploi.

Cela vous évite par exemple de réaliser les dosages vous-même puisque la manipulation de ces produits n’est pas forcément très réjouissante. Vous ne devez pas négliger les moyens de protection avec notamment les gants, les chaussures et une tenue longue qui vous protège bien. Si votre peau est en contact avec le désherbant, rincez immédiatement et abondamment à l’eau claire pour enlever le plus vite possible le produit qui peut occasionner des démangeaisons et des rougeurs. Le désherbant n’est pas un produit anodin pour votre jardin.

Astuce jardinage : Désherbant, pensez aux animaux !

Vous aimez votre jardin. C’est votre endroit heureux. Le seul endroit de la maison où vous pouvez vous détendre et oublier le reste du monde. Mais dernièrement, ça a l’air un peu… plus bizarre que d’habitude. Vous avez essayé de les tirer à la main, mais il y en a tout simplement trop. Et ton dos commence à te faire mal à force de te pencher. Vous avez envisagé d’utiliser des produits chimiques, mais vous n’êtes pas sûr de vouloir mettre tous ces produits chimiques agressifs sur vos plantes bien-aimées. De plus, ils semblent toujours revenir plus forts que jamais après les avoir pulvérisés. Il doit y avoir un meilleur moyen…

Et puis vous vous souvenez – Comment faisaient les anciens ? mais bien sûr, les animaux !

Les chèvres sont connues pour leur appétit insatiable pour les mauvaises herbes. Ils mangent à peu près n’importe quoi de vert, et ils n’aiment rien de plus qu’un bon festin de mauvaises herbes. ls sont également relativement faciles à contenir car ils ne sautent pas les clôtures comme le font les chevaux. Assurez-vous simplement de mettre en place une clôture suffisamment haute pour qu’ils ne puissent pas s’échapper.

Une autre option ! utiliser des chevaux. Les chevaux sont également bons pour manger des mauvaises herbes et ils fournissent un peu d’engrais supplémentaire au fur et à mesure. Le seul inconvénient est qu’ils peuvent sauter les clôtures, vous devrez donc vous assurer que votre clôture est suffisamment haute pour les garder (ou construire un enclos séparé pour eux).

Vous n’avez d’animaux pour désherber vos mauvaises herbes ? Faites les vous prêter !

Une façon de faire appel à l’aide des animaux est de laisser les animaux de pâturage entrer dans votre jardin. Les poulets, les chèvres et les moutons se feront un plaisir de grignoter les mauvaises herbes, laissant vos plantes en sécurité et sans mauvaises herbes. Assurez-vous simplement de garder un œil sur eux afin qu’ils ne mangent pas accidentellement l’une de vos plantes !

Une autre option consiste à utiliser des insectes pour aider à contrôler la population de mauvaises herbes dans votre jardin. Certains types de coléoptères et de chenilles se régaleront de mauvaises herbes, les éclaircissant pour que vous ayez moins à gérer. c’est le principe de la permaculture !

Meilleur désherbeur thermique : Comparatif des meilleurs de l’année

Pour vous débarrasser des mauvaises herbes, vous n’êtes pas contraint d’utiliser des produits chimiques puisqu’un désherbeur thermique sera efficace. Il n’est pas dangereux pour les...