1jardin.com » Ma terrasse » Pot en plastique : comment le percer ?

Pot en plastique : comment le percer ?

Les pots en plastique sont des objets tendance et de plus en plus prisés de par leur aspect pratique et esthétique. Entreposés sur vos balcons, ils peuvent constituer un réel atout et ajouter au cachet de votre maison. D’autant plus qu’ils existent dans toutes les formes et toutes les couleurs souhaitées, de quoi ravir toutes les envies.

Comment peindre un pot en plastique ?

Les gens férus de jardinage passent beaucoup de temps dans leur jardin ou dans leurs balcons où sont juxtaposés une myriade de pots de fleurs. Pour un meilleur esthétisme, la tendance actuelle est à la peinture de ses pots en plastique.

Pour ce faire, il est vivement recommandé de poncer au grain fin ou avec de la paille de verre son pot plusieurs fois pour que la peinture accroche sans peine. Ensuite, dégraisser après coup son pot avec de l’alcool à brûler ou de l’acétone pour une meilleure adhésion de la peinture.

Vous pouvez utiliser la peinture que vous désirez mais mieux vaut opter pour les bombes aérosol pour car réputées pour mieux s’accrocher au plastique et durent plus longtemps.

Il est tout à fait clair qu’avec les fluctuations météorologiques et les changements de température, si vous entreposez vos pots au balcon par exemple, la peinture finira inexorablement par craqueler. Pour faire retarder cette échéance, il est conseillé de mettre plusieurs sous-couches.

Comment percer correctement un pot en plastique ?

Cette opération peut sembler simple voire banale mais elle est essentielle pour réussir ses plantations. Souvent, l’on a tendance à ne faire que 3 ou 4 trous sur un pot en plastique, mais les jardiniers recommandent d’en faire beaucoup plus afin de permettre à l’eau de s’écouler. Pour ce faire, vous avez trois techniques à votre disposition :

  • A l’aide d’un marteau et d’un clou : c’est la technique la plus simple dans la mesure où il suffit de retourner le pot, de placer le clou dans l’endroit où l’on veut percer et ensuite de tapoter légèrement avec le marteau. Le rebord à l’intérieur, constitue souvent un rempart à l’écoulement de l’eau, peut être évité en travaillant les bords du trou avec une lime.
  • A l’aide d’une chignole manuelle : l’outil est difficile à trouver mais si d’aventure vous en possédez une, il suffit de la tourner à l’endroit désiré jusqu’au perçage de la surface du trou.
  • A l’aide d’une perceuse ou d’une visseuse : c’est à l’évidence la méthode la plus rapide et efficace. Munissez-vous d’une mèche à bois et percez plusieurs fois sur la surface du pot. Cette technique vous permet en outre d’obtenir des trous sans rebords et plus gros.